Marta de CidracSénatrice des Yvelines et Architecte

Marta de Cidrac a été élue sénatrice des Yvelines en septembre 2017. Elle devient alors membre de la Commission de l’Aménagement du Territoire et du Développement Durable, ainsi que secrétaire de la Délégation aux droits des femmes et à l’égalité des chances entre les hommes et les femmes. Elle préside le groupe d’amitié interparlementaire France-Balkans Occidentaux.

En mars 2018, elle défend la proposition de loi tendant à sécuriser et encourager les investissements dans les réseaux de communications électroniques à très haut débit (THD), et rédige son premier rapport législatif présenté en première lecture au Sénat le 6 mars 2018, et dont le texte est voté à l’unanimité.

Elle a également rejoint le groupe d’études “Numérique”, rattaché à l’ensemble des commissions permanentes du Sénat. Engagée contre les violences faites aux femmes, elle édite en mai 2018 avec sa collègue Maryvonne Blondin, un rapport d’information intitulé “Mutilations sexuelles féminines : une menace toujours présente, une mobilisation à renforcer”.

D’autre part, elle a été nommée rapporteure de la commission spéciale du Sénat sur le projet de loi portant suppression des sur-transpositions des directives européennes en droit français. Ses rapports sont disponibles et consultables sur le site du Sénat.

Marta de Cidrac est également conseillère municipale et communautaire au sein de la CASGBS.