QUI SOMMES NOUS ?

 

Le CNFF en bref

Fondé en 1901, reconnu d’utilité publique, le CNFF est la plus ancienne fédération française d’associations féminines et féministes apolitique et non confessionnelle.

Il représente la France au Conseil international des femmes (ICW – CIF) ainsi qu’au Centre européen du Conseil international des femmes (ECICW – CECIF). Plusieurs de ses membres agissent directement auprès des agences de l’ONU tel que l’UNESCO à Paris.
Chaque année, aux Nations Unies à New York, au sein de la délégation française, il participe à la Session de la Commission de la Condition de la femme (CSW).

Le CNFF se mobilise pour que les femmes, 50% de la population, obtiennent leur juste place et l’égalité dans le milieu familial, professionnel, politique et social. Il combat toutes les formes de violences dont elles sont victimes à travers le monde.

Avec son réseau d’associations sur tout le territoire français représentatives de la diversité du monde associatif féminin, ses propres délégations régionales, le CNFF est un interlocuteur reconnu par les pouvoirs publics au niveau national et local et plus généralement auprès de tous les acteurs qui contribuent à l’égalité entre les femmes et les hommes.

Le CNFF constitue une force réelle de propositions. Ses travaux visent à :

  • Affirmer la place des femmes dans la société
  • Veiller au respect des Droits Humains
  • Contribuer au développement de la formation et de l’autonomisation des femmes et des filles
  • Construire un monde solidaire et éthique dans le respect des droits des femmes, des hommeset des enfants

Depuis plus d’un siècle, le CNFF milite et agit pour « parvenir à l’Egalité des sexes et à autonomiser toutes les femmes et les filles » – objectif 5 du Développement Durable. Plusieurs grands noms parmi ses membres y ont contribué, tels que : Eugénie Risler-Ferry, Marie Curie, Julie Siegfried ou encore Cécile Brunschvicg et Louise Weiss.Toujours en étroite relation avec les institutions gouvernementales et internationales, le CNFF continue à faire face aux nouveaux défis concernant l’égalité femmes-hommes.

Les femmes doivent saisir l’opportunité du numérique et en relever le challenge.

 

Le Collectif Femmes@Numérique

Le « Girls Tech Day » proposé par le CNFF répond aux actions prioritaires du Collectif.

  • Action 2 : Favoriser et accélérer la mixité femmes-hommes en suscitant l’intérêt des femmespour rejoindre le secteur du numérique et y faire carrière. : projets et ateliers participatifs.
  • Action 3 : Renforcer la lutte contre les stéréotypes et l’autocensure et impulser très tôt des vocations pour les métiers scientifiques et technologiques auprès des jeunes filles: proposition de stages d’observation, mini-entretiens d’embauche, présentation d’entreprises.